Logiciel CAO – Geomagic Freeform

CAO 3D

Freeform et Freeform Plus sont des logiciels CAO (de conception 3D exclusif) permettant la réalisation de pièces extrêmement détaillées.

Liés aux bras robotisés Geomagic Touch & Touch IT, la précision de vos modélisations seront d’autant plus optimisées. Ce système de modélisation numérique est idéal pour les secteurs du médical et de la joaillerie, leur permettant de concevoir des surfaces très complexes à haut niveau de détails.Geomagic Claytool, inclut dans Freeform, offre une vitesse inégalée de modélisation et d’expression créative. Il est donc idéal pour la modélisation sculpturale de formes organiques complexes.

Couplé avec le scanner 3D Geomagic Capture, vous pourrez recréer des géométries complexes à partir de la numérisation 3D.

La conception assistée par ordinateur, un outil performant
La conception assistée par ordinateur, (CAO) ou Computer-aided-design (CAD) est devenu un outil indispensable de modélisation industrielle. Son principe d’utilisation s’est progressivement généralisé à l’ensemble des domaines de la production. Elle est devenue un véritable métier et l’opérateur doit maîtriser différents logiciel CAOs dont la version est en constant progrès.

Le principe et l’exploitation de la conception assistée par ordinateur

La modélisation

La CAD est d’un principe très simple : elle permet de réaliser la modélisation géométrique d’un projet dans le but de simuler des tests et de la fabriquer. C’est la validation du modèle qui amène à la fabrication et à la vente du produit.

La visibilité des objets

Le logiciel CAO assure une visibilité globale du projet, de sa structure et de son fonctionnement en deux (2D) ou trois dimensions (3D). Il représente l’objet sous la forme d’un fil, d’un volume, d’une surface et peut en schématiser la texture. Il s’agit d’une technologie extrêmement pratique qui répond à un besoin universel.

La CAD et le logiciel CAO, des outils polyvalents

La CAD est aujourd’hui exploitée dans de nombreux domaines. Le logiciel CAO est donc devenu un outil indispensable dans ces nombreux cadres d’exploitation. Il n’y en a pas de meilleur ou de pire, tout dépend de l’utilisation que l’on souhaite en faire et des fonctionnalités que l’on a besoin.

La CAD en mécanique

La CAD est d’un usage classique en mécanique où elle permet de modéliser et d’évaluer les matériaux, la capacité d’assemblage et la fabrication des pièces.

Ainsi, le passage de la 3D à la 2D est devenu très facile. La mise en plan reste cependant d’un usage délicat. Il est désormais possible de coupler les bases de connaissances à la CAD. Les bibliothèques virtuelles permettent aux opérateurs de télécharger directement les composant de leur choix aux formats attendus (stl, code, etc…) sans qu’il soit nécessaire de les redessiner.

La CAD en électronique

Elle présente l’avantage de visualiser les circuits électroniques, les processeurs, les composants et d’en simuler le fonctionnement. Elle est utilisée pour implanter les composants sur des circuits imprimés qui s’étalent sur plusieurs couches.
En électronique elle suit plusieurs étapes de production :

Concept et architecture

Le schéma du circuit est pensé en Veriblog, VHDL, SPICE.

Optimisation ou floorplanning

L’opérateur dessine une carte des portes, des sources, des mises à terre, des entrées/sorties et des hard macros.

La synthèse logique

Elle consiste à traduire la description logique d’un circuit vers un réseau formé de portes logiques et d’éléments rudimentaires.

Synthèse du comportement

Une description comportementale est transformée en description logique que l’on pourra synthétiser.

IP-core

Il s’agit de la description d’une unité logique complexe qui peut être réutilisée voire modifiée par le client.

Les logiciels CAO en architecture et urbanisme

On utilise les logiciels CAO en architecture et en urbanisme pour élaborer l’intérieur d’une habitation, un quartier voire une ville. Toutes les fonctionnalités sont réunies pour chaque besoin. L’architecte français de renommée internationale Jean Nouvel a intégré la CAD dans son œuvre créatrice. Cette technologie numérique permet de concilier ergonomie, solidité et esthétique. Elle est à l’origine de quartiers modernes dans le monde entier.

La CAD moléculaire

Elle permet de représenter une molécule existante ou virtuelle. Elle a abouti à la création de la PDB (Protein Data Bank), de la MDL (Molecular Design Limited) et de la MSC (Minnesota Supercomputer Center). Des programmes existent déjà : BKChem,GchemPaint, Ghemical, Jmol, PyMOL, RasMol.

La CAD en orthopédie

Les logiciels CAO (de modélisation 3D) remplacent progressivement le moulage plâtré du patient et permettent de concevoir un appareillage adapté tel que le corset ou la prothèse. En orthopédie la CAD est particulièrement facile à apprendre et représente les détails anatomiques. L’équipement inclut des logiciels CAO, des fraiseuses automatisées et des scanneurs 3D.

Il existe des bibliothèques dont la mémoire garantit la modification des gabarits. Les mesures initiales donnent lieu à des dimensions précises qui permettent d’élaborer le calcul final. On peut ainsi accéder à des applications de mesures pour pied complet, corset tronc, orthèse cheville pied, genouillère cheville pied, genou simple, sièges sur mesures, verticalisateurs.

Le logiciel CAO a pris son essor en même temps que l’informatique, au point d’être aujourd’hui gratuit

Un développement parallèle à celui de l’informatique

Les premières applications de la CAD sont apparues dans les années 1960 dans le domaine mécanique. Elle a pris son essor à partir de 1975 : son coût a diminué en même temps que celui des postes informatiques et des programmes, le besoin a crû d’autant.

La gratuité de la CAD

Les ordinateurs individuels Windows et Mac sont devenus suffisamment puissants pour assurer fournir un logiciel CAO gratuit à n’importe qui. On peut télécharger librement certains logiciels sur Internet. Nombreux d’entre eux sont compatibles à la fois avec Mac et Windows. Leur version ne cesse d’évoluer. Inversement, il faut y prêter attention selon l’usage. D’oû la nécessité de les comparer avec les logiciels CAO payants et professionnels. Les prix diffèrent selon le type ou le marché auquel il s’associe (donc les besoins), les fonctionnalités, les besoin de son / ses futur(s) utilisateur(s).

La formation à la CAD

Le métier d’opérateur de CAD suppose une formation polyvalente qui alterne théorie et pratique. Le futur opérateur doit s’initier aux différents logiciels CAO tels que Autocad, Mastercam, Solidworks ou encore Inventor.

La connaissance de la CAD

L’aspirant opérateur doit se familiariser aux différents programmes, à l’arborescence de la construction, acquérir des notions de paramétrages, de la chaîne numérique, du transfert de données. Il s’agit d’un métier polyvalent et complet.

La volumique

Le futur opérateur doit savoir créer des esquisses, en connaître les contraintes, dessiner les volumes de bases et les différentes formes.

Les assemblages

L’aspirant opérateur apprend à concevoir des assemblages et à reproduire des composants.

Mise en plan

Le futur opérateur doit apprendre à gérer des vues, des coupes, des sections et des cotations. Il doit en effet assurer la planification globale du produit avant sa fabrication.

Les écoles de stylistes

Il existe des écoles de stylistes CAD. La créativité esthétique s’ajoute à la connaissance technique. Elle touche à la construction automobile, au luxe, à l’urbanisme, à l’intérieur, à la réalité virtuelle. Le métier de styliste design offre à la CAD un champ d’investigation infini. Il existe ainsi une joaillerie de luxe assistée par ordinateur qui propose des bijoux uniques, préalablement modélisés. Le client peut faire ses choix à partir de modèles libres de droit. Le matériel est adapté à la gravure, au lettrage, à la décoration ou au texturage. La stéréolithographie est une technique d’impression 3D qui consiste à fabriquer un produit par l’empilement de fines couches de matières usinées. Ce procédé est tout particulièrement approprié aux métiers du luxe et est aussi aidé par les logiciels CAO.

Le dessin artistique et la peinture assistées par ordinateur ont déjà fait l’objet d’expositions.. Le mélange entre art et science n’est pas nouveau. La technique a toujours accompagné la création picturale ou littéraire. La COA offre des perspectives multiples, du design à la création artistique.

Conclusion sur la CAD et les logiciels CAO

La CAD et les logiciels CAO consistent à modéliser des objets pour leur faire passer des tests avant de les fabriquer. Ils sont aujourd’hui utilisés dans tous les domaines de l’industrie. Leur essor a été concomitant à celui de l’informatique si bien que ses programmes sont aujourd’hui gratuitement téléchargeables / ou payant pour les usages professionnels et plus pointus. Il existe une formation au métier d’opérateur CAO.