Le Guide des imprimantes 3D

Connaissant des ventes en forte croissance depuis plusieurs années, l’imprimante 3D, dont la technologie a rapidement évolué, séduit aussi bien les professionnels par ses possibilités techniques et son potentiel marketing différenciant, que les particuliers, attirés par ce nouveau moyen d’expression, son côté ludique et le côté minimal de sa mise en œuvre.

Nous vous proposons de découvrir à travers ce guide d’impression 3D les grands principes de la technique, et d’aborder les différents types de procédés ainsi que les appareils disponibles sur le marché.

Comment ça marche ?

A l’instar de sa sœur 2D « papier », l’imprimante 3D va partir d’un fichier source au format STL. Ce fichier peut être entièrement créé par vos soins mais des fichiers « prêts à imprimer » sont également disponibles sur le Web.

Il existe de nombreux logiciels de création disponibles gratuitement sur internet, idem pour les fichiers sources ou modèles, vous trouverez de nombreuses banques de données de fichier STL disponibles en ligne.

La pièce va être créée par chauffage et étirement des matériaux grâce à la tête d’extrusion. Cela permet de travailler le filament qui, selon un procédé additif, est alors disposé en couche successives, de manière à former progressivement le nouveau modèle exporté depuis votre logiciel.

On notera également l’apparition d’appareils 3D SLA pour le grand public, fonctionnant sur le principe de la Stéréolithographie. Ici le matériau utilisé est sous forme liquide (résine) et un laser vient durcir les fines couches de matière qui sont superposées afin d’aboutir à la création de la pièce.

Etapes importantes de l’impression 3D

Partir d’un fichier source

De même que pour une machine 2D, pour la fabrication de votre objet 3D vous aurez impérativement besoin d’un fichier source de type STL, qui pourra être créé par vos soins via un programme de création dédié ou obtenu directement sur internet. Il existe de nombreuses plateformes (Thingyvers, MyMiniFactory…) sur lesquelles vous pouvez télécharger gratuitement des milliers d’exemples de fichiers STL.

Même si les outils 3D sont généralement vendus avec un logiciel de création, vous trouverez également de nombreux programmes téléchargeables gratuitement sur Internet.

Préparer l’impression

Une fois que vous disposez d’un modèle, vous pouvez maintenant le travailler via votre plateforme de création et ajuster la taille et la disposition.

Vérifiez également que votre matériel est correctement branché et installé de manière correcte: stabilité du dispositif, niveau du plateau.

Enfin, chargez votre bobine de matériau en insérant le filament 3D dans le tube bowden en vous assurant que celui-ci soit bien chargé dans la tête d’extrusion.

C’est parti !

Vous avez travaillé votre fichier et votre matériel est correctement branché et installé: vous pouvez maintenant lancer votre travail.

Le plateau support va être chauffé, de même que la buse qui va extruder le filament de matériau pour l’appliquer en couches successives jusqu’à obtenir la forme finale 3D désirée, selon le procédé additif. la durée de cette étape étant directement liée à la taille et complexité de l’objet.

Champs d’applications de l’impression 3D

Pour conclure ce guide sur l’impression 3D, nous noterons que ce procédé permet de donner libre cours à votre imagination car ses possibilités sont quasi infinies !

Fabrication d’objets du quotidien ou décoratifs, applications industrielles, objets à matière publicitaire: les possibilités offertes par ce procédé, dont la technologie évolue en permanence, permettent de satisfaire une grande variété d’utilisateurs, aussi bien professionnels que particuliers désireux de travailler sur des matériaux originaux.

Le développement des gammes et la baisse générale des prix de vente a également contribué fortement à la « démocratisation » du procédé, permettant désormais à tout un chacun de créer et d’innover avec un investissement minimal.

Nous espérons que ce guide vous aura donné envie de tenter l’expérience 3D !