SMS Message A solid styled icon from Orion Icon Library. Rappel Immédiat Inscription webinar

FRITTAGE LASER METAL

L’impression 3D par fusion sélectif par laser, traduit de l’anglais Selective Laser Melting et au sigle SLM, est une technique de fabrication additive permettant la production de pièces en métal grâce à un laser haute puissance qui fusionne une poudre métallique. Ce procédé est semblable à la technologie de fabrication additive de frittage laser direct de métal.

Le fonctionnement 3D SLM

Dans le procédé de fusion sélective sur lit de poudre, un laser très puissant va fusionner de fines particules de métal. Suivant le tracé déterminé par l’ordinateur, il va fondre les particules métalliques jusqu’à ce qu’elles fusionnent entre elles.

Un rouleau va ensuite appliquer une nouvelle couche de poudre. Le laser va dessiner la strate suivante. Ces étapes vont s’enchaîner jusqu’à l’impression totale de l’objet. Une fois la fabrication terminée, la pièce refroidie est retirée du bac de poudre pour être nettoyée de ses supports et des particules de poudre non fusionnée.

impression-3d-slm-poudre-metal

Impression de l’objet en 3D

La technologie SLM utilise un puissant laser qui va fusionner les particules de poudre métallique. Après chaque passage du ou des lasers, le plateau d’impression est rempli d’une nouvelle couche de poudre métal. Ce processus est répété jusqu’à ce que l’objet soit complètement imprimé.

Suppression des supports

Les structures de support sont automatiquement générées et construites simultanément, dans le même matériau. Elles sont ensuite retirées manuellement.

Nettoyage et sablage

L’étape de nettoyage est essentielle lors d’impression sur lit de poudre.

Un sablage léger est effectué sur la pièce pour retirer les particules de poudre non fusionnées.

Les matériaux SLM

L’impression 3D par fusion sélectif par laser permet la production d’objets en métal.

Les métaux utilisés sont généralement de l’acier inoxydable, de l’acier maraging, du cobalt-chrome, du titane Ti6AlV4, de l’Inconel 625 ou de l’Inconel 718.

De nombreux autres métaux sont compatibles avec ce procédé de fabrication additive comme l’aluminium.

 Implants vertébraux imprimés en 3D

Les applications de la technologie SLM

Les poudres métalliques comme les techniques d’impression 3D des métaux sont plus complexes et plus coûteuses que les technologies de fabrication additive pour les plastiques ou les résines.

Les prix varient en fonction de beaucoup de critères, mais de manière générale, la fabrication additive métal reste encore chère.

Elle possède cependant de nombreux avantages par rapport à l’usinage ou aux autres méthodes de fabrication traditionnelle.

C’est pourquoi, elle est de plus en plus utilisée par de nombreux industriels pour l’allègement de composants par optimisation topologique, mais également pour améliorer les fonctionnalités des pièces.

Fabrication additive en métal en cours

Les imprimantes 3D qui peuvent vous intéresser

  • ProX DMP 320
  • ProX 300
  • ProX 200 DENTAL
  • ProX 200
  • ProX 100 DENTAL
  • ProX 100
© Copyright 2017 - 3DI - 3D Industries - Spécialiste Imprimante 3D | created by < guizweb />