SMS Message A solid styled icon from Orion Icon Library. Rappel Immédiat

Le Spécialiste du

FRITTAGE LASER

Frittage laser direct de métal, aussi connu en tant que : Direct Metal Laser Sintering, désigne une technique d’impression 3D. Il a été développé par EOS. Il utilise un matériau de base différent de celui utilisé pour le frittage sélectif par laser (SLS). Dans un procédé de dmls, il y a usage de poudre de métal comme : l’acier inoxydable, l’aluminium, le cobalt-chrome, l’Inconel ou encore le titane et les alliages de nickel. À noter qu’une technologie de frittage sélectif utilise de la résine plastique, des poussières de verre ou de céramique. Les 2 techniques sont souvent confondues, malgré le fait qu’il existe des différences fondamentales.

Dans l’industrie, la méthode utilisant des poussières de métaux s’avère être d’une grande utilité pour les travaux de prototypage. Elle permet la réalisation de couche de 20 microns. Son usage est donc recommandé pour les travaux nécessitant une grande précision. Il faut remonter vers il y a plusieurs dizaines d’années pour connaitre l’origine de la technologie. En effet, les recherches dans le domaine ont commencé dans les années 70. La technique a été finalement brevetée en 1994. Au fil des années, les technologies dans le secteur n’ont cessé d’évoluer. L’impression 3D industrielle ne cesse d’évoluer avec des outils et logiciels de plus en plus performants.

Les entreprises dans les secteurs comme l’automobile, l’aérospatial ainsi que l’industrie médicale sont les plus grands utilisateurs de ce type de solution pour la création de composants variés. Dans le domaine de la médecine, la formation d’implants dentaires se fait avec plus de simplicité, grâce aux nouvelles technologies de prototypage. De nombreuses grandes firmes ont recours à l’imprimante 3D pour fabriquer divers outillages.

Il existe également une technique similaire : le SLM. Celui-ci implique une fusion sélective. Avec le SLM, la poussière de métaux est aussi fondue par strate et selon un procédé similaire à celui du dmls. Le SLM est reconnu pour son efficacité. Il est très utile dans l’industrie aérospatiale, pour la création de composants complexes. La différence entre les 2 techniques se situe au niveau du degré de fusion des grains. Découvert en 1995, le SLM est aujourd’hui très connu dans les entreprises industrielles. SLM Solution GmbH est le principal constructeur d’imprimantes 3D utilisant la technologie du SLM.

Une imprimante 3D spécifique

L’application de la technique du frittage métal requiert une machine et un équipement spécifique particulier : l’imprimante 3D dmls. Cet outil est constitué de 2 cuves, dont l’activation est lancée grâce à un piston. L’une des cuves est vide, tandis que l’autre est dotée de poudre métallique.

L’imprimante comprend également un rouleau dont la fonction consiste à étaler une fine couche de poudre à l’intérieur de la cuve vide, en suivant une hauteur prédéfinie par un logiciel associé à l’imprimante.

Un laser à fibre optique (de 200/400 W) se charge d’assurer la fusion des poussières métalliques, de manière à obtenir la forme de l’objet à imprimer. Après cette étape, une nouvelle phase consiste à ce que le rouleau applique une couche de métal additionnelle pour permettre le frittage d’une deuxième nappe. Ce procédé est renouvelé jusqu’à ce que la fabrication de la pièce soit terminée. Chaque objet est donc fabriqué tranche par tranche, grâce au chauffage permettant au matériau de base, sous forme de poussière, de fusionner. Cette possibilité offre la solidification qui se produit lors du refroidissement du matériau. Chaque outil fabriqué à l’aide de cette solution dispose d’une densité de près de 100 %. Pour enlever toute trace de particules de poussière en suspension, les objets conçus peuvent être brossés à la main.

Les entreprises voulant faire acquisition d’une imprimante adaptée sont orientées vers une marque de confiance, telle que vous pouvez voir ci-dessous. Notre sélection d’imprimantes 3D professionnelles permet de couvrir tous les besoins.

Des avantages variés

Le frittage laser est une technique innovante qui, grâce à ses spécificités, offre de nombreux avantages, notamment dans l’industrie. Sa rapidité et sa précision constituent ses premiers avantages. En effet, cette technique d’impression 3D est adaptée pour la formation d’une pièce à géométrie hautement élaborée. Comparé aux techniques traditionnelles pour la fabrication d’objets, le frittage métal est plus efficace. Il ne requiert pas d’outil spécifique. Il est utilisé dans l’objectif d’assurer une production efficace de prototypes fonctionnels. Cette solution pour imprimer en 3D permet l’usage d’alliages variés.

Avec l’usage de cette méthode, la production de pièces métalliques peut se faire dans un délai minimum d’une semaine ou moins. Une fois la conception d’un objet par l’intermédiaire de cette technique terminée, il est possible de lui faire passer par un traitement post-usinage pour obtenir une meilleure finition.

Les objets conçus grâce à une technologie moderne de fabrication additive frittage laser disposent d’une résistance similaire à celle des produits fabriqués via des techniques d’usinage ou de fonderie traditionnelles. La fiabilité est donc assurée.

Grâce à des processus spécifiques, il est désormais possible de fabriquer des produits des plus classiques à des objets hors du commun. La qualité des résultats est toujours garantie, même dans le cadre de conceptions complexes. Pour compléter les avantages de la technologie dans la création d’objets spéciaux, des contrôles qualité rigoureux avec des matériels performants sont lancés. Au final, les produits sont conçus avec la meilleure résistance et selon des formes prédéfinies. Ils disposent également d’excellentes propriétés mécaniques.

Pour concevoir un objet à imprimer en 3D, il faut toujours commencer par créer un modèle. Pour ce faire, il faut avoir recours à un logiciel adapté comme ceux de la suite Geomagic ou un programme similaire. Le logiciel de l’imprimante s’occupe également de découper l’objet en plusieurs strates, dont l’épaisseur est variable de 20 à 100 microns.

+ 10ans

Experience

+250 Clients

La relation de confiance

+ 40 imprimantes pros

Expert impression 3D

+7 Logiciels

Et les formations associées

  • ProX DMP 320
  • ProX 300
  • ProX 200 DENTAL
  • ProX 200
  • ProX 100 DENTAL
  • ProX 100